L’expérience de développement de la sécurisation des parcours dans l’agro alimentaire en Bretagne

Publié le 23/09/2014 à 15H57
Sur cette thématique et à partir de leur expériences vécues auprès de sections syndicales, Nadine Le Boedec et Jean Luc Guillart, chargés de mission, ont pu, avec Véronique Le Faucheur, secrétaire régionale, animer un débat dont les conclusions concernent toute notre vie syndicale. En pièce jointe une synthèse de ces échanges. 

La crise de l'agro alimentaire en Bretagne s'est intensifiée à partir de 2012. La fermetures des usines Doux Frais de la zone Vannes Ploërmel laisse des salariés (et surtout des salariées) avec de gros problèmes d'employabilité : des années de carrière sans formation, des savoirs fondamentaux non appris ou perdus ... L'enjeu du développement de la formation professionnelle dans les industries agro aliumentaires éclate au grand jour, et ce bien au delà des seules actions d'adaptation au poste. C'est le parti pris desUnions régionales Interpro et agroalientauire et de la FG : une mission de développement de la SPP et de la CFDT dans l'agro alimentaire breton. Au bout de près d'un an de contacts et d'actions entreprises avec 20 équipes des IAA, quels sont les premiers enseignement à tirer de cette expérience ? 

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS