De bons résultats pour la CFDT chez les assistants maternels et familiaux

Publié le 04/12/2012 à 13H55
Ces derniers mois, les assistants maternels et familiaux de Bretagne ont élus leurs représentants dans les différentes Commission consultatives paritaires départementales.
De bons résultats pour la CFDT chez les assistants maternels et familiaux
De bons résultats pour la CFDT chez les assistants maternels et familiaux
Ces derniers mois, les assistants maternels et familiaux de Bretagne ont élus leurs représentants dans les différentes Commission consultatives paritaires départementales.

Ces commissions, présidées par un ou une vice-président(e) du Conseil Général, sont consultées sur le retrait, le renouvellement ou la restriction d'un agrément ainsi que sur la formation professionnelle des assistants maternels et familiaux. La particularité de ce scrutin est qu’il met sur le même plan syndicats et associations, les représentants des salariés étant élus sur liste syndicale ou associative pour 6 ans, ce qui semble encore plus incongru depuis la loi sur la représentativité de 2008.

Dans ce contexte particulier, marqué par une faible participation, par la place prépondérante des associations et la présence de nouveaux syndicats, la CFDT obtient des résultats très satisfaisants : elle obtient ainsi la première place des organisations syndicales dans le 56 (22,97%), dans le 29 (29,2%) et dans le 35 (25,2% et une progression de 10 points !). Dans le 22, par contre, malgré un score de 14,2%, elle ne sera pas représentée.

Dans ces commissions, la CFDT entend  faire respecter les droits des Assistants Maternels  (employés par les particuliers) et Familiaux (employés par le Conseil Général ou le secteur associatif) et offrir une vision globale et non corporatiste de ces métiers. Il est essentiel de ne pas laisser à l’abandon ces travailleurs isolés du fait de leur travail à leur domicile.