L'instance bretonne de dialogue social agroalimentaire est née

Publié le 23/01/2015 à 16H34
L'instance bretonne de dialogue social agroalimentaire vient d'être créée.

Mercredi 21 janvier a eu lieu la signature de la convention qui créée l'instance bretonne de dialogue social agroalimentaire. Cette signature engage les organisations syndicales (à l'exception de FO), l'ABEA (Association Bretonne des Entreprise Agroalimentaires) et la Confédération générale de l'alimentation en détail.

L'objectif de cette démarche est de construire un lieu de dialogue, capable d'anticiper les mutations, de mener les réflexions nécessaires, d'initier des coopérations, pour éviter les échecs economiques et catastrophes sociales connues ces dernières années.

C'est évidemment dans la suite des drames sociaux et des mobilisations de 2013 que cette instance voit le jour. Mais pour la CFDT, c'est l'aboutissement d'une proposition bien plus ancienne, fondée sur la conviction qu'un dialogue social de qualité est un outil indispensable pour construire un développement économique et social harmonieux.Il y sera question d'économie mais aussi des besoins des salariés, notamment en formation, pour faire face aux évolutions en cours.

Plus qu'un aboutissement, c'est en fait l'amorce d'un travail de longue haleine, porteur de belles promesse si chacun s'y engage avec la volonté de mieux se comprendre, de mieux comprendre les mutations en cours pour réussir ensemble. C'est avec cette volonté que la CFDT a apposé sa signature au bas de cette convention