Agir auprès des salariés des TPE-PME

Publié le 04/12/2012 à 13H55
En Bretagne, plus de 44% des salariés travaillent dans des entreprises de moins de 50 salariés, et 20% des salariés de la région travaillent dans des entreprises de moins de 10 salariés (données 2008 de Pôle emploi). Ces entreprises relèvent de l'artisanat (voir encadré) mais également des services à la personne, du commerce, des cabinets libéraux, du transport, de l'agroalimentaire,...
Agir auprès des salariés des TPE-PME
Agir auprès des salariés des TPE-PME
En Bretagne, plus de 44% des salariés travaillent dans des entreprises de moins de 50 salariés, et 20% des salariés de la région travaillent dans des entreprises de moins de 10 salariés (données 2008 de Pôle emploi). Ces entreprises relèvent de l'artisanat (voir encadré) mais également des services à la personne, du commerce, des cabinets libéraux, du transport, de l'agroalimentaire,...

Plusieurs actions vont donc se dérouler courant mars  pendant lesquelles nous irons, militants de proximité et responsables de l’organisation, à la rencontre des salariés dans leurs entreprises, au plus prêt de leur lieu de travail. Ces journées de rencontre prendront plusieurs formes : distributions de tract, réalisations d’enquêtes, réunions de proximité avec les salariés.

  • Mardi 16 mars :  distribution de tracts pour les salariés du commerce et des services dans la zone commerciale du Rhun à Concarneau à partir de 9h
  • Mardi 16 mars : distribution de tracts pour les salariés du commerce et des services dans la zone commerciale du Foutven à Guipavas
  • Mercredi 17 mars : distribution de tracts dans les secteurs de l'agroalimentaire et du bâtiment à Loudéac
  • Jeudi 25 mars : réunion d'information pour les salariés des TPE PME de 18h à 20h à l'Union Locale CFDT de Loudéac

Parallèlement, le fait que plus des trois quart des adhérents CFDT de Bretagne travaillent dans des entreprises de plus de 50 salariés nous interpelle sur notre capacité à être réellement porteur des attentes et des revendications des salariés des TPE-PME.

A partir de ce constat et de notre volonté d’être réellement représentatif de l’ensemble des salariés, la CFDT Bretagne a décidé d’expérimenter des pratiques syndicales pour mieux connaître le vécu des salariés des petites entreprises. Notre objectif en allant à leur rencontre, est de connaître leurs besoins, leurs attentes vis-à-vis du syndicalisme et leur faire connaître leurs droits et les acquis des négociations.

Cette démarche relève d’un double enjeu :

  • Enjeu de la représentation des salariés des secteurs d’activité concernés,

  • Enjeu du développement de la CFDT dans des entreprises où le syndicalisme est trop peu présent.

En effet, du fait de la taille même des entreprises et de la législation du travail, les délégués syndicaux, les élus CE voir même les élus DP sont très peu nombreux. C’est également dans ces entreprises que l’on trouve le plus grand nombre d’élus non syndiqués.

Il s’agit, dans un premier temps, d’une phase d’expérimentation. Nous en tirerons un bilan destiné à nous permettre de démultiplier et d’adapter nos pratiques syndicales aux attentes de ces salariés.

Pour atteindre nos objectifs, nous allons devoir nous mobiliser, militants des secteurs professionnels concernés et de l’interprofessionnel. Cela doit nous amener à réfléchir ensemble sur la meilleure méthode de prise en charge par les syndicats des salariés des TPE-PME. Ce qui, compte tenu du contexte et des enjeux, nous obligera probablement à des changements plus profonds que ce que l’on imagine en termes de pratiques syndicales et de collaboration multi-professionnelle.

Brendan Yvet