Des adhérents représentatifs du salariat breton

Publié le 04/12/2012 à 13H55
Sur notre territoire, il y a concordance entre l'implantation CFDT et l'évolution des emplois dans les différents secteurs professionnels.
Des adhérents représentatifs du salariat breton
Des adhérents représentatifs du salariat breton
Sur notre territoire, il y a concordance entre l'implantation CFDT et l'évolution des emplois dans les différents secteurs professionnels.

Les 4 départements et plus des 2/3 des syndicats progressent. 5 472 salariés supplémentaires ont rejoint la CFDT en 2010.

Comme au niveau national nous avons plus d’adhérents dans le secteur privé (64 %) que dans le secteur public (36 %). Cet écart se creuse depuis plusieurs années. Il faut y voir, dans notre région, la conséquence de la réduction des effectifs notamment dans la fonction publique d’Etat, car le taux de syndicalisation y reste élevé.

A ce jour, nous ne disposons malheureusement pas d’indicateurs pour l’ensemble des syndicats permettant d’afficher le taux de syndicalisation par champ professionnel, ce qui serait pourtant le seul moyen de mesurer notre véritable de notre implantation dans les différents secteurs.

Avec 50,1% de femmes adhérentes nous sommes au-dessus de la moyenne nationale et ce pourcentage est en constante progression sur la région.

Deux chiffres concernant l’âge des adhérents appellent l’attention de tous et nous engagent à accentuer nos actions développement :

- en 4 ans, le nombre d’adhérents de plus de 40 ans est passé de 40 % à 53% ;

- seuls 2,6% de nos adhérents ont moins de 30 ans, ce qui est inférieur à la moyenne nationale.

Au-delà de ces chiffres globaux il est nécessaire que chaque structure s’attelle à une analyse fine de son implantation et de son évolution afin d’en tirer les enseignements pour « doper » son développement.