Fin de conflit chez ALLIIORA à Fougères

Publié le 04/12/2012 à 13H55
Après du 10 jours de conflit chez Alliora, un accord de fin de conflit a été signé par la CFDT. Alliora, filiale du groupe Iléos, est spécialisée dans la création et la réalisation d'étuis et de coffret en carton, P.E.T., et polypropylène .
Fin de conflit chez ALLIIORA à Fougères
Fin de conflit chez ALLIIORA à Fougères
Après du 10 jours de conflit chez Alliora, un accord de fin de conflit a été signé par la CFDT. Alliora, filiale du groupe Iléos, est spécialisée dans la création et la réalisation d'étuis et de coffret en carton, P.E.T., et polypropylène .

Les salariés ont maintenu le piquet de grève malgré le froid et la pluie, pendant 10 jours sans relâche jour et nuit, sans baisse de motivation déterminés à en découdre pour sauver leur emplois et obtenir des indemnités pour les salariés qui seront impactés par les mesures de licenciements.

 

En face, une direction générale qui depuis 9 jours, refuse tout dialogue avec les partenaires sociaux et ne propose pas de véritables mesures d’accompagnements.

 

Finalement la direction fait une nouvelle proposition pour tout le personnel qui sera impacté soit par les suppressions de postes, soit par les départs volontaires hors prime de licenciement.

  • 20 000 € de prime supra légale quelque soit l’âge (qui était au départ entre 8 et 15000 € selon les catégories d’âges).

  • + 150,00 € par année d’ancienneté.

  • Prime incitative à la reprise du travail de 66% du salaire de base si avant le 7 décembre 6h00 (qui était au départ 50% pour le 7/12 et 25% si reprise le 9/12).

  • Aucune sanction sera retenue pour les salariés ayant pris part au conflit.

  • Il faut noter que pour le moment 4 postes ont été sauvés.

 La CFDT signe le protocole de fin de conflit et le piquet de grève est levé. Les salariés sont satisfaits de notre organisation syndicale mais nous remercient également de les avoir soutenus pendant ses 10 jours de conflitet, et d’avoir obtenu de réelles mesures d’accompagnement ainsi que la prime incitative .

Il faut également souligner le soutien important de l’inter-pro pendant les 10 jours ainsi que les militants CFDT venus sur le piquet de grève soutenir les grévistes, sans oublié les salariés de JB Martin et les retraités. Voilà un grand exemple de solidarité à la CFDT.