Le syndicat des services 56 souhaite cadrer le travail du dimanche !

Publié le 10/07/2018

La CFDT veut de la cohérence et des contreparties pour les salariés qui travaillent le dimanche et mettra cartes sur table avec l’Agglo de Lorient début juillet.

L’ouverture du Géant Casino le dimanche vient perturber les règles du jeu pourtant établies et fixées par la loi. « Casino France multiplie les ouvertures de ses hypers partout en France, explique Jean-Louis Bonnisseau, secrétaire général adjoint de la CFDT-Service du Morbihan. Une centaine. Lorient était épargnée. Mais voilà, Quimper, Brest, Morlaix, Saint-Brieuc, Cholet, Anger pratiquent déjà ces ouvertures dominicales. Elles déréglementent le fonctionnement du commerce au détriment des artisans et petits commerces. »

Le syndicat ne veut, pour autant, pas refuser en bloc l’ouverture le dimanche. « Le monde du travail évolue, nous le comprenons, admet Sandrine Villalon, secrétaire générale CFDT-Services. Mais nous ne pouvons tout accepter. » 

Le syndicat redoute, en substance, les excès liés aux nouvelles pratiques d’ouvertures et souhaite, avant tout, réunir les collectivités et les associations de commerçants autour de la table.

Parallèlement à ces initiatives départementales et dans une optique de mutualisation des informations et des stratégies locales, Le Bureau Régional a mis en place un groupe de travail "multi pro". Des militants de différents champs professionnels travaillent sur une stratégie régionaleconcernant le travail du dimanche en Bretagne. Il s'agit de prendre en compte les réalités de chaque métier et de chacun des territoires tout en préservant au maximum les avantages des salariés volontaires pour travailler ce jour dominical.