Marseille 2014: mais ils sont où les Bretons?

Publié le 03/06/2014 à 12H41
Ils sont là, un peu partout. Déambulant dans les larges halls du palais du parc Chanot, sagement assis écoutant les interventions qui se succèdent à la tribune, sillonnant le rues de la cité phocéenne à la recherche d'une terrasse ensoleillée pour déjeuner...

Plus de 2000 cédétistes, environ 730 syndicats représentés... La CFDT s'est donné rendez-vous du 2 au 6 juin sur les rives de la grande bleue pour son 48eme congrès. Toute la CFDT. De Lille à Perpignan... de Brest à Rennes. On croise des Bretons un peu partout. Déambulant dans les larges halls du palais du parc Chanot, sillonnant les rues de la cité phocéenne à la recherche d'une terrasse ensoleillée pour le déjeuner... Et à la tribune, multipliant les interventions retraçant l'activité des syndicats lors des quatre dernières années.

4BDFLundi, premier jour du congrès se sont ainsi succédé derrière le pupitre Jean-Tanguy Leost des établissements de la défense du Finistère, Bernard Clouwez des retraités de Saint-Malo, Isabelle Rault du syndicat chimie-énergie, et Louis Baron, secrétaire général de la CFDT Bretagne.

En six minutes montre en main (gare aux bavards, ils sont coupés sans ménagement par le maître du temps!), ils ont tous évoqué les avancées mais aussi les difficultés que leurs équipes ont essuyées depuis 2010. Louis concluant son discours avec des accents chantants (on est au sud de la Loire!) pour insister sur la mobilisation des militants bretons dans une période troublée. Poursuite des débats sur le rapport d'activité ce mardi..

3BDF
 

.