Marcel Grignard à la rencontre des salariés breton

Publié le 04/12/2012 à 13H55
Venu à Rennes pour représenter la Confédération CFDT lors de l'inauguration des nouveaux locaux, Marcel Grignard, secrétaire national, a profité de l'évènement pour aller à la rencontre des militant(e)s.
Marcel Grignard à la rencontre des salariés breton
Marcel Grignard à la rencontre des salariés breton
Venu à Rennes pour représenter la Confédération CFDT lors de l'inauguration des nouveaux locaux, Marcel Grignard, secrétaire national, a profité de l'évènement pour aller à la rencontre des militant(e)s.

Première étape de sa journée marathon, l’Union de Pays de Redon et la rencontre avec les salariés de FAURECIA. Après une pause déjeuner express, retour sur Rennes pour un rendez-vous avec la section CFDT de Carrefour Cesson Sévigné et du Centre Alma. Pas le temps de faire relâche qu’il faut regagner l’Union Départementale pour une entrevue avec des salariées du secteur des services à la personne. Le ruban inaugural coupé, Marcel clôturera son tro breizh par un échange avec les salariés de Carl Zeiss.

Au cours de ces rencontres, il aura pu mesuer l'implication, la lucidité de militant(e)s en capacité d’analyser objectivement leur situation professionnelle.

FAURECIA est un sous traitant automobile, principalement pour Toyota. En 10 ans cette entreprise a perdu 50% de son effectif . Un plan social est en cours. L'avenir est incertain, un site étant menacé de fermeture en 2011. Une convention signée avec l'Etat en 2009 avec l'objectif de recréer 265 emplois n'a, à ce jour, rien produit de concret. S'ajoute à cette situation pour les salariés encore en poste, une augmentation des cadences, une polyvalence accrue et une pression permanente.

CARREFOUR Cesson Sévigné. Le groupe Carrefour a engagé une réduction de ses effectifs qui s'est traduit par la perte de plus de 5 000 emplois en France en 2009. La tendance devrait se poursuivre en 2010. L’apparition des caisses automatiques, du self scanning, le cash engagement, la suppression des guichets photos, etc.. font que l’entreprise ne renouvelle plus les CDD. A cela s’ajoutent des salaires inférieurs au SMIC. Des actions judiciaires sont engagées partout en France. A Cesson, 29 dossiers sont engagés.

dans le secteur des services à la personne aussi, la CFDT fait entendre sa voix. Les sujets ne manquent pas : formation professionnelle, conditions de travail, salaires, dialogue social. La précarité des métiers oblige les salariés, souvent des femmes, à avoir plusieurs employeurs. Les objectifs de la CFDT sont clairs : rompre l'isolement des salariés, informer, conseiller et créer un rapport de force que ce soit auprès des entreprises comme au Conseil Général pour les assistantes maternelles.

Carl Zeiss Vision à Fougères appartient au Groupe Zeiss Vision, entreprise de fabrication de verre optique. Depuis plus d’un an la production de verre est délocalisée progressivement en Chine. La poursuite des délocalisations laisse craindre à terme la fermeture d’entreprises en France. Afin d’éviter un PSE, l’entreprise à mis en place le chômage partiel. Il a fallu l’intervention de l’inspection du travail pour mettre fin aux ruptures conventionnelles. Un accord de départ volontaire a été négocié et signé avec les partenaires sociaux. La direction souhaite un nouvel accord. Le CFDT s'y oppose.