Victoire de la CFDT chez Doux

Publié le 04/12/2012 à 13H55
Fin janvier, à Quimper, l'équipe CFDT de Père Dodu du groupe Doux a remporté un succès qui restera dans la mémoire des salariés de l'entreprise. Cet établissement, était jusqu'ici un fief de la CGT. Elle y menait en particulier depuis plusieurs années une bagarre juridique pour obtenir le paiement de temps de pause, lié à un accord RTT qu'elle n'avait d'ailleurs pas signé.
Victoire de la CFDT chez Doux
Victoire de la CFDT chez Doux
Fin janvier, à Quimper, l'équipe CFDT de Père Dodu du groupe Doux a remporté un succès qui restera dans la mémoire des salariés de l'entreprise. Cet établissement, était jusqu'ici un fief de la CGT. Elle y menait en particulier depuis plusieurs années une bagarre juridique pour obtenir le paiement de temps de pause, lié à un accord RTT qu'elle n'avait d'ailleurs pas signé.

L’équipe CFDT, qui vient d’obtenir 60% des voix, inverse le rapport de force au sein de l’entreprise. C’est un réel évènement qui intervient dans un contexte où la CGT, avec le relais des médias, cherchait à apparaître comme le seul syndicat capable de résister au puissant groupe Doux. Nous y voyons le résultat d’un travail de proximité refusant la démagogie, réalisé par la section CFDT auprès des salariés.