Phares et Balises. Marins et officiers en grève le 10 novembre

Publié le 18/11/2016 à 16H17 (mis à jour le 25/08/2017 à 15H38)
Le syndicat maritime CFDT a appelé les marins et les officiers des Phares et Balises à cesser le travail toute la journée du jeudi 10 novembre. Principaux motifs du mécontentement : les salaires et les suppressions d’emplois.

L’armement des Phares et Balises compte aujourd’hui 270 marins et officiers. Ceux-ci n’ont que très peu apprécié la suppression de l’enveloppe budgétaire qui était jusqu’à présent allouée dans le cadre des négociations salariales annuelles.

D’un montant de 180 000 euros en 2015, celle-ci permettait d’améliorer certaines mesures catégorielles. Résultat : seule l’augmentation du point d’indice des fonctionnaires sera appliquée. Une austérité salariale qui passe mal auprès de marins et d’officiers qui sont de statut privé et non fonctionnaires.

A cela s’ajoute les réductions d’effectifs. En septembre, la direction des Phares et balises a annoncé sa décision pour l’effectif nouveau baliseur de Lorient. « Sur 13 marins actuellement, sept suffiront, d’où la perte de six postes budgétaires ». À l’horizon 2025, ce sont 25 postes qui seraient supprimés. Inacceptable pour la CFDT.

Enfin, la récupération des heures supplémentaires pose problème chez les officiers. « La direction n’applique pas le code du travail », constate Christophe Roger, représentant national CFDT des officiers. La discussion se poursuit sur ce point.