Carrefour Brest : la CFDT à la rencontre des hôtesses et hôtes de caisse

Publié le 16/10/2015 à 16H20
Ce vendredi 16 octobre, la section CFDT de Carrefour Brest a distribué aux hôtesses et hôtes de caisse du magasin une plaquette sous forme de bande dessinée reprenant les contraintes et situations vécues dans ce métier. Ce document « J’encaisse » a été réalisé au niveau de la coordination Carrefour par des hôtes et hôtesses de caisse de différents magasins. Prémices à l’ouverture de négociations sur les conditions de travail et les salaires de ces personnels.

Un groupe de travail s’est constitué, il a travaillé pour relater sous une forme originale la réalité quotidienne du travail des hôtes et hôtesses de caisse. 12 000 exemplaires de la BD ont ainsi été édités avec le soutien de la fédération des services. Dans le groupe Carrefour, les hôtes et hôtesses de caisse sont 15 000 soit 30% de l’effectif de l’enseigne.

La fédération CFDT des Services, dans son communiqué de presse, souligne le fait que « le patronat cherche à réduire le poids de ses coûts d’exploitation, à commencer par les charges de personnel et notamment la masse salariale affectée aux caisses. L’un des arguments utilisé pour justifier d’une réduction des postes et d’une automatisation croissante réside dans l’existence de facteurs de pénibilité dans les fonctions de l’encaissement et notamment un taux de TMS problématique. Si la CFDT se bat pour l’amélioration des conditions de travail et la réduction des maladies professionnelles, elle ne peut accepter toutes les réponses ».

Plutôt que de faire grève synonyme de perte de salaire, cette action permet de sensibiliser et d’attirer l’attention sur cette profession.

La CFDT de Carrefour demande l’ouverture de négociations sur les conditions de travail et les salaires de ces personnels. Elle en fera une de ses priorités lors des prochaines Négociations Annuelles Obligatoires (NAO).