Congrès Syndicat Agro 29 : l’emploi, le développement au cœur de l’action

Publié le 02/11/2015 à 09H48
Le Congrès du syndicat s’est tenu le 13 octobre à Châteaulin. Les 50 délégués présents ont élu un nouveau bureau. Dans un contexte de l’agroalimentaire tourmenté, ils se sont donné les priorités pour le prochain mandat.

Le syndicat général de l’Agroalimentaire du Finistère est issu de la fusion, réalisée en 2009, de plusieurs syndicats sur le département. Il compte 2300 adhérents et est reconnu dans ses différentes actions où le dialogue social est privilégié.

Le rapport d’activité a reçu l’approbation des délégués par un vote à l’unanimité. Ce rapport souligne quelques actions fortes autour de l’emploi, dans un secteur d’activité touché par les restructurations, les plans sociaux et leurs cohortes de licenciements. Il a permis de rappeler l’action sur les travailleurs détachés pour faire respecter la réglementation, avec une initiative en collaboration avec le syndicat bulgare Podkrepa.

Le rapporteur est revenu également sur les manifestations paysannes, où le manque de discernement est clairement pointé.

Par ailleurs, le syndicat se félicite des bons résultats aux élections, traduction concrète du travail des équipes syndicales d’entreprises. A noter également des implantations chez Tallec à Bannalec, chez Florette à St Pol de Léon, etc.

Autres temps forts du mandat écoulé, les tables rondes et notamment celle sur le dialogue social en présence de Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT.

Le rapport financier, présenté par la trésorière Sylvie Sonnet, a également été voté à l’unanimité.

Le congrès a élu un bureau composé de militants issus des différents secteurs d’activité de l’agroalimentaire, avec l’arrivée de femmes et de jeunes militants, gage d’avenir pour l’organisation. Pour asseoir son fonctionnement, le syndicat s’appuie sur une commission exécutive (CE) de 11 membres. Les responsabilités sont les suivantes : Jean Luc Feillant, secrétaire général - Michel Le Bot et Bernard Drézen, secrétaires généraux adjoints - Sylvie Sonnet, trésorière - Dominique Pennec, le développement et le juridique - Florian Labalte, la communication.

Les priorités du prochain mandat se situent sur les questions d’emploi avec une veille sur ce qui se passe dans l’agroalimentaire de manière générale. Le syndicat Agro 29 continuera son action sur la défense collective et individuelle des adhérents. L’accent va être remis sur le développement, dans les sections syndicales existantes d’une part et par de nouvelles implantations d’autre part via la négociation des protocoles électoraux. La formation des équipes syndicales sera développée. La communication sera également revisitée pour la rendre plus efficace.