Conseil UD 9 juin. La poursuite du projet structuration adoptée

Publié le 27/06/2017 à 14H50
Le conseil UD a été réuni le 9 juin 2017 au Centre d’Accueil de Kéraudren à Brest. Plus d’une soixantaine de militants issus de 15 syndicats ont participé à ce temps statutaire situé à mi-mandat. Une large majorité s’est dégagée pour confirmer la poursuite du projet de la structuration Interpro du Finistère.

Le conseil n’est pas un congrès, pour autant c’est l’occasion de faire un bilan d’activité, de remplacer les membres du bureau UD ou encore de prendre les décisions nécessaires pour la suite du mandat

 

Le bilan d’activité

Claudie Mignard et Frédéric Huon ont présenté le bilan d’activité en soulignant les points forts des deux premières années de mandat. Les délégués présents ont ensuite pu intervenir, sans formalisme, pour apporter des témoignages, faire des remarques ou encore poser des questions sur le bilan d’activité auxquelles toute l’équipe UD a répondu en fonction des sujets.

 

L’accompagnement UD

Une première table ronde s’est tenue sur l’accompagnement UD qui concerne les équipes syndicales et les syndicats. Les échangent confirment l’intérêt d’un accompagnement qui permet de mieux appréhender l’environnement syndical d’aujourd’hui, d’être force de proposition dans des moments clés ou encore de mettre en relation avec les compétences du réseau CFDT.

 

Election complémentaire

Le Conseil UD permet de procéder au remplacement de membres du bureau UD démissionnaires pour différentes raisons. Les candidats suivants ont été élus avec 100% des voix : Charles Rioual et David Le Vezo – Défense en Finistère, Claudie Simon – Métallurgie du Finistère, Nadine Gontier – Services du Finistère, Anne Loaec - Agroalimentaire du Finistère.

 

Projet de structuration Interpro

Lydie Nicol, secrétaire générale de l’UD, a présenté le projet de structuration de l’Interpro du Finistère sur lequel le bureau UD a été informé tout au long du processus. Engagé fin 2014 par la phase « état des lieux », le diagnostic réalisé a conduit à mettre en œuvre une phase expérimentation sur quelques territoires.

La seconde table ronde avait pour objectif de faire un retour d’expérience sur deux territoires qui se sont engagés dans la phase expérimentale. Des militants de la CFDT Concarneau Aven et de la CFDT Iroise ont pu s’exprimer sur la manière dont ils ont vécu la démarche, sur la motivation des militants qui se sont investis et sur ce qui a pu être réalisé.

On peut souligner la dynamique engagée par ces deux équipes où l’on retrouve des militants motivés prêts à donner un peu de leur temps pour faire vivre la CFDT localement. La volonté de proximité exprimée lors des différents congrès passe par là.

Après différents échanges, le conseil UD a décidé la poursuite du projet qui consiste à créer des Union Territoriale Interprofessionnelle (UTI) en lieu et place des Unions de Pays et des Unions Locales. Les syndicats se sont prononcés favorablement à 96,12% des mandats.

Cette validation des syndicats amène à une phase de transition où la co-construction sera poursuivie avec 3 groupes de travail sur les questions statutaires, les questions financières et les règles communes de fonctionnement. Début 2018, un congrès extraordinaire sera convoqué pour se prononcer sur les changements statutaires à opérer sur l’ensemble de l’Union Départementale.