Des moyens pour la santé et le social : 150 Finistériens à Paris

Publié le 02/10/2015 à 14H33
Près de 150 Finistériens ont participé à la manifestation initiée par les fédérations Santé Sociaux, Interco et SGEN le 22 septembre 2015 à Paris. Un millier de manifestants CFDT était réuni aux Invalides en présence de Laurent Berger. Plusieurs milliers de personnes ont également participé aux rassemblements régionaux, 300 à Rennes. La délégation CFDT, reçue à Matignon, a posé l’investissement dans la santé et le social comme une donnée nouvelle à prendre en compte pour le gouvernement.

JeSuisUneRcihessev1La CFDT a évoqué le manque de moyens criant pour l’ensemble des prises en charges ainsi que pour les actions de prévention.

Elle a soutenu la nécessité d’investir dans la construction des réseaux sur les territoires. Les professionnels de la santé et du social doivent être reconnus pour la richesse qu’ils produisent.

Changer de regard sur ces secteurs exige une volonté politique, nécessitant une prise de conscience, y compris de l’opinion publique.

La précarité des professionnels de la santé et du social n’est plus acceptable, elle est l’expression du manque de considération des pouvoirs publics.

La CFDT a exigé une expression forte du Premier ministre sur l’importance de nos secteurs pour l’économie, la cohésion sociale et des actes quant aux orientations politiques.