Manifestation Fonction Publique du 22 mars. Dégel du point d’indice : le compte n’y est pas !

Publié le 29/03/2016

La ministre de la Fonction publique a annoncé aux syndicats une revalorisation globale du point d’indice de 1,2%, avec une première hausse de 0,6% en juillet 2016 puis une seconde en février 2017. Pour la CFDT, le compte n’y est pas, elle a appelé les fonctionnaires à se mobiliser le 22 mars 2016. Lors des trois rassemblements qui se sont tenus sur le Finistère, à Brest, Quimper et Morlaix, la CFDT a exprimé son désaccord et posé ses revendications.

 

Depuis 2010, les négociations salariales dans la Fonction Publique sont à l’arrêt ! Avec les cotisations sociales qui ont continué à augmenter, cela conduit à une baisse effective des salaires de toutes les catégories de personnel. De plus, 75% des agents des fonctions publiques sont au niveau du SMIC avec un nombre important à temps partiel imposé.

La proposition d’augmentation du point d’indice de 1,2%, en deux fois, ne compense pas les pertes de salaire depuis 6 ans et ne permet pas de retrouver le niveau de salaire de 2010 !

A ce tableau, s’ajoute la baisse significative du nombre de fonctionnaires avec le non remplacement d’un départ en retraite sur deux, avec pour conséquence une dégradation des conditions de travail.

20160322-MobilisationFPC’est pourquoi la CFDT de la Fonction Publique exige :
• l’ouverture de négociation annuelle obligatoire pour toutes les fonctions publiques, à l’instar de ce qui se pratique dans le secteur privé ;
• les bilans de toutes les réformes engagées, bilans qui n’ont jamais été faits jusqu’à présent.