Métallurgie du Finistère : La CFDT signe les minimas garantis annuels

Publié le 08/06/2016 à 12H27
Le syndicat CFDT de la Métallurgie du Finistère a négocié et signé le 2 mai 2016 les minimas de la convention territoriale du Finistère (Taux Effectifs Garantis Annuels). 

La CFDT avait revendiqué une augmentation moyenne de 1,28 % avec des variables selon les niveaux. L’UIMM (Union des Industries des Métiers de la Métallurgie) proposait une augmentation moyenne de 0,73 %.

La CFDT, jugeant cette proposition insuffisante, a revendiqué une augmentation de +1,22 % en moyenne de la grille. L’IUMM accepte la proposition CFDT qui se concrétise par la signature des TEGA 2016.

Concernant le Revenu Minimum Hiérarchique (RMH calcul ancienneté), la CFDT revendiquait le point à 4,65€. L’UIMM fait une contre proposition à 4,48€ soit +0,68 %. La CFDT la juge insuffisante et propose 4,55€ soit +2,25 %, l’IUMM propose enfin 4,52€ soit +1,57 %. Le syndicat CFDT de la Métallurgie du Finistère a décidé de signer à 4,52€ avec application du point d'ancienneté au 1er mai 2016.

Cette signature permet aux salariés dont beaucoup sont rémunérés sur le minimum des grilles de bénéficier d'une augmentation qu'ils n'auraient pas forcément obtenue lors des Négociations Annuelles Obligatoires dans leur entreprise.