Mission Locale de Morlaix : Restructuration ou déstructuration

Publié le 19/02/2016

Jeudi 28 janvier, la quasi-totalité du personnel présent (19 des 26 salariés) a débrayé pour dénoncer la dégradation des conditions de travail, l’absence d’augmentations salariales et pour demander la sécurisation du réseau des Missions Locales.

La Mission Locale du Pays de Morlaix propose à tous les jeunes de 16-25 ans sortis du système scolaire un accueil de proximité et de qualité : écoute, orientation, soutien sur tous les aspects de la vie sociale et professionnelle du public « Jeune » du territoire.

Les salariés ont rappelé qu’une crise interne profonde secoue la structure depuis quelques années. Un audit de fonctionnement en 2010 est venu confirmer les difficultés. Il a conduit à la mise en place d’un Projet Associatif (PAS). Administrateurs et salariés s’étaient engagés à suivre les orientations du PAS, en se dotant des moyens nécessaires à sa réalisation.

Pour les personnels, le PAS est moribond, ceci a conduit à un débrayage. Dix neuf personnes y ont participé (manquaient 3 membres de la direction, 2 en arrêt de travail et 2 contrats « précaires ») soit 100% des conseillers et des administratifs.

Les salariés ont souligné les manques de moyens et les manques de stabilité, le fonctionnement global de la mission locale, les problèmes de rémunération

La CFDT a critiqué le mode de gouvernance de la structure car malgré une réelle volonté des personnels de trouver des solutions, la quasi majorité des décisions sont prises sans la moindre concertation et, de fait, au détriment des services, de l’accueil des « jeunes » et au détriment des conditions de travail.

Par ailleurs, il n’y a eu pas de revalorisation du point d’indice depuis 2003 et il y a des écarts de rémunérations entre les salariés de l’ordre de 150 à 300€.

Les salariés réclament un vrai dialogue social. L’absence du directeur lors du débrayage est significative… et autre exemple : il a choisi de dénoncer l’accord sur la mutuelle le… 23 décembre 2015 ! Pour une application au 1er janvier 2016 !