300 militants à Rennes pour défendre les métiers du social et de la santé

Publié le 28/09/2015 à 23H04
Le 22 septembre, 300 militants CFDT des secteurs de la santé et du social ont crié sous les fenêtres de la Préfecture de région qu'ils sont une richesse et non une charge pour les finances publiques.

Répondant à l'appel national des fédérations Interco et Santé-sociaux, quelque 300 adhérents CFDT des quatre coins de l'Ille-et-Vilaine ont convergé vers la Préfecture de région pour réclamer des moyens pour exercer leurs missions. Valoriser les activités du social et de la santé, c'est changer le regard porté sur ce secteur en le reconnaissant comme un véritable investissement collectifs, producteur de richesses, ont-ils affirmé haut et fort.

Lire le communiqué consacré à la mobilisation du 22 septembre.

 

Santé social 2