Fonction publique : la CFDT tient le haut du pavé

Publié le 30/12/2014 à 15H15
Deuxième organisation syndicale de la fonction publique au niveau national, première en Bretagne… Les élections du 4 décembre dernier ont été favorables aux candidats CFDT. Et en Ille-et-Vilaine?

La CFDT s’est confortablement installée sur la première marche des collectivités territoriales d’Ille-et-Vilaine avec plus de 32% des suffrages.
Elle retrouve ainsi sa première place à la Ville de Rennes et à Rennes métropole, avec 34,36% des voix, soit plus de 10 points d’avance sur la seconde organisation, la CGT.
Même chose au Conseil Régional de Bretagne où elle se hisse à la première place avec 29% des voix. Au centre de gestion 35, elle conforte son rôle de leader avec plus de 39% des voix des agents des collectivités adhérentes. Enfin au conseil général, elle consolide sa place de seconde organisation avec 32% des suffrages.

Dans le secteur de l’éducation, la Fep fait main basse sur les élections de l’enseignement privé. Dans le second degré académique, près d’un électeur sur deux a choisi la Fep-CFDT qui, avec 46% des suffrages, s’empare de 3 sièges sur 6. Dans le premier degré, avec 30,58% des voix, elle obtient 2 sièges sur 6 devancée par le SPELC qui aura 3 sièges. La Fep affiche ses plus beaux scores dans l’enseignement agricole. Avec 76,6% des voix en Bretagne et 63,9% au niveau national, elle s’impose et obtient 8 sièges sur 10 au comité ministériel.
Concernant l’enseignement public, le Sgen-CFDT reste stable en Ille-et-Vilaine tandis qu’il progresse de 0,5 point en Bretagne. La FSU baisse sensiblement tout en conservant ses 6 sièges.

Les agents de la défense étaient eux aussi appelés à voter le 4 décembre dernier. Et les résultats sont sans appel. La CFDT est majoritaire dans toutes les commissions et comités avec la moitié des sièges dans les commissions paritaires et 7 sièges sur 10 en comité technique à Rennes avec plus de 60% (1034 voix sur 1723 suffrages exprimés).

La CFDT reste également la première organisation syndicale de la fonction publique hospitalière bretonne avec plus de 45% des voix. Mais elle l’est aussi pour le CTE du 35, affichant un résultat de 35,6% des suffrages soit 12 points de plus que la deuxième formation, la CGT.

La progression la plus spectaculaire est sans doute à mettre au profit de la Poste. Au niveau national, les agents ont propulsé la CFDT de la 4e à la 2e place. Localement, cette performance se traduit par une première place au CT réseau (26,86%) et une progression de 3 points au CT de la direction des services courriers et colis.