Journée UD Conditions de travail : les RPS. Victime de son succès et c'est tant mieux...

Publié le 21/10/2016

La journée "conditions de travail" s'est tenue le 14 octobre à la ferme du Vieux Bourg à Châteaulin. Cette journée a été animée par Frédéric Huon de l'UD 29 et André Le Gars de l'URI Bretagne sur le thème des risques psychosociaux. A l’évidence, cela répond à une forte attente.

Traditionnellement, l’Union Départementale organise une journée annuelle sur le dossier des conditions de travail. Le thème retenu cette année avait été choisi par les participants de la session 2015 : « les risques psychosociaux ». Le moins que l'on puisse dire c'est que la journée était attendue par les équipes syndicales et les membres élus de CHSCT. De nombreux champs professionnels sont soucieux de travailler sur ce thème, le syndicat Santé Sociaux, Interco, Métaux, Agroalimentaire, Banques, Protection Sociale, ...

Même si les conditions de travail et d'accueil n’étaient pas optimales, l'Union départementale 29, a décidé d'accepter l'ensemble de la cinquantaine de participants qui s'étaient inscrits pour cette première journée. Il faut convenir que l'actualité sociale et syndicale se prête à s'intéresser à ce type de risques avec la mise en place de Groupements Hospitaliers Territoriaux (GHT), les fusions de communauté de communes ou de communes, des incertitudes autour d'entreprises comme le CMB, etc. Des restructurations génératrices d'inquiétude pour les salariés et agents.

Après une introduction généraliste sur le stress, le harcèlement et les violences au travail, les délégués et élus ont découvert les différentes manifestations et conséquences des risques psychosociaux sur les salariés et agents afin de faciliter leur détection la plus pro active possible. C'est bien la prévention primaire qui prime en terme de résultat sur les risques psychosociaux.

L'après midi était dédié à un travail de sous groupe avec une réflexion sur un sujet auquel les équipes ont été confrontées afin d'interroger le travail réel et de trouver des pistes de prévention, un travail collectif très enrichissant avec des échanges d'expériences des différentes équipes syndicales.

Enfin, cette journée s'est conclue sur des partages de méthodes, d'outils de référence et de ressources pour aider les équipes dans leurs actions syndicales...

Les équipes sont reparties motivées pour s'attaquer à ce sujet complexe.

Devant le succès de la première journée et l'afflux de demandes d'inscription, l’Union Départementale a décidé de tenir une séance complémentaire le 13 janvier 2017, il faudra faire vite pour s'inscrire les places sont chères ... mais pas de stress !