15 mai, la mobilisation des agents des Fonctions Publiques doit être entendue !

Publié le 15/05/2014 à 17H08
Dans les actions, le plus souvent unitaires, organisées le 15 mai, la CFDT a montré sa mobilisation et sa détermination à sortir les agents des trois Fonctions Publiques de la situation de blocage que le gouvernement maintient cette année encore. 

Depuis 2010, le pouvoir d’achat des agents ne cesse de baisser !

Blocage de la valeur du point d’indice, ralentissement des avancements, stagnation des grilles indiciaires : la politique salariale conduite par le gouvernement pénalise tous les agents de la Fonction publique.

Les inégalités salariales s’accroissent et menacent la cohésion des équipes

L’individualisation des rémunérations se fait au détriment des mesures collectives. La part des primes et indemnités augmente par rapport au traitement de base

La CFDT refuse une cinquième année de gel du point, qui accentuera encore la dégradation du pouvoir d’achat.

La CFDT exige :

  • Le dégel du point d’indice dès 2014
  • La refonte de la grille pour une meilleure reconnaissance des compétences et des qualifications
  • L’intégration d’une large partie des primes dans le traitement indiciaire.

Dans la Fonction publique, les conditions de travail et d’emploi se dégradent et c’est la qualité du service à l’usager qui est sacrifiée.

La CFDT dénonce la précarisation de l’emploi et la multiplication des emplois à temps incomplet.

La CFDT revendique :

  • Des perspectives de carrière et de mobilité pour tous les agents
  • Le développement des garanties pour les contractuels
  • La possibilité d’exercer des missions de service public dans des conditions décentes. 

Le 15 mai, les agents se sont mobilisés.

Le gouvernement doit entendre le message et négocier !