CONFLIT BIBUS. La CFDT signe l’accord et met fin au conflit

Publié le 20/04/2017 à 11H44
L'assemblée générale a validé, par 132 pour et 1 contre, les négociations menées par l'équipe CFDT. La section CFDT a décidé de signer l’accord mettant ainsi fin au conflit. La mobilisation, ininterrompue, de 80% des salariés depuis 3 mois et demi a permis d’obtenir un résultat favorable.  

La mobilisation engagée depuis le mois de décembre a obligé le groupe Kéolis et Brest Métropole à reconsidérer les décisions injustes de la direction. Les objectifs fixés lors des précédentes assemblées générales ont été atteints à 100%.

Les grandes lignes de cet accord sont les suivantes :
• abandon du système Komfort ;
• prise en compte immédiate des problèmes de salaire pour les salariés concernés;
• augmentation des salaires de 0,6% au 1er janvier 2017 et de 0,6% au 1er janvier 2018 pour l'ensemble des salariés avec un réajustement en cas d'inflation supérieure;
• hausse de la « prime vacances » de 20 points en 2017 et 12 points en 2018 uniquement pour le 1er collège (salariés hors maîtrises);
• augmentation de la prime maitrise de 20 points en 2017 et 12 points en 2018 excepté les régulateurs;

Ce conflit long marquera pour longtemps les esprits, il n'a été possible que parce que la section CFDT-Bibus et les salariés ont su se mobiliser et montrer leur détermination.